Sur la côte du Calvados - 2020

  En fourgon


Dimanche 24 mai

Départ en Cam's ce matin direction le Marais Vernier... découverte de jolis coins nature mais les routes sont très étroites, il est difficile de se croiser et les vélos, nombreux, compliquent encore les choses.
Je décide donc après le Marais Vernier de ne pas aller à Saint-Sulpice comme prévu, car la route semble encore plus étroite et je me dirige vers Honfleur où je suis ce soir sur l'aire de camping-car au milieu des banderoles rouges et blanches qui condamnent une place sur deux (covid oblige).
Honfleur a toujours beaucoup de charme mais les terrasses de cafés et de restaurants manquent cruellement au décor.

Honfleur
Honfleur

Lundi 25
Partie de Honfleur en début d'après-midi, j'ai fait une petite halte à Villerville, marché jusqu'au Parc des Graves, avant de revenir par la ville déserte et de repartir car l'aire de camping-car au milieu des voitures ne me plaisait pas.
Donc obligée de chercher un autre endroit pour ce soir !
Aire de Deauville fermée, aire de Villers-sur-Mer fermée, je suis arrivée à Dives où par miracle il restait une petite place parce que mon fourgon n'est pas large et qu'aucun autre grand camping-car n'avait pu s'y mettre.
Du coup, je suis allée me balader le long de la Dives, jusqu'au Casino de Cabourg (ce qui n'était pas prévu à mon programme) à travers une ville de Cabourg tristement vide, cafés et restaurants fermés...

Mardi 26
Journée à Dives... Super ciel bleu !
Balade à pied dans le village Guillaume le Conquérant, puis à la halle médiévale et retour par Port Guillaume.
Je n'ai pas bougé le Cam's.

Mercredi 27
Belle balade de 6 km autour de la réserve du Gros Banc dans l'estuaire de l'Orne.
Mais ensuite quelle galère pour trouver un endroit pour dormir !
La place que j'avais prévue près du canal à Bénouville ne me convenait vraiment pas.
Ensuite Colleville-Montgomery, jolie aire dans la verdure : fermée en ce moment.
Puis Luc-sur-Mer ou après maints détours parce que mon GPS m'a envoyé plusieurs fois sur des routes interdites aux plus de 2 mètres 10 de large, je finis par trouver l'aire de 4 places pas très loin de la mer mais déjà occupée par des gens du voyage, je suis donc repartie.
J'ai finalement atterri à Hermanville à 19h30, sur une petite aire sympa au milieu du village, en compagnie de trois autres camping-cars...

Jeudi 28
Luc-sur-Mer, un squelette de baleine... Langrune une plage déserte... Bernières la Maison du Canada pour honorer les soldats canadiens arrivés sur cette plage, lors du débarquement et retour à Hermanville pour la dernière nuit mais surtout, surtout, l'annonce du gouvernement de pouvoir quitter notre zone des 100 km à partir du 2 juin...

Vendredi 29
Retour à la maison, et avant de rentrer une petite pause-photos à Beuvron en Auge, à midi...


Aire de Beuvron en Auge.

Kilométrage total de l'escapade : 333 km.

 

Voir les photos de ce voyage sur cette page et les suivantes.

 

 
Autres Journaux de Normandie Vous y êtes ! Recette Accueil Normandie Tourisme