Minorque, la sauvage authentique


plaisance

L'île de Minorque, la plus sauvage des îles Baléares, a gardé une grande authenticité et beaucoup de charme avec ses maisons blanches aux volets verts.
Sur la plus grande partie de son littoral, débouchent de nombreux ruisseaux qui ont creusé des calanques étroites, habitées dès l'âge de fer. Pour les plaisanciers, elles constituent des mouillages très agréables, parfois inaccessibles par la terre.

Deux d'entre elles (Fornells et Mahon), véritables fjords parfaitement abrités de tous les vents, valent vraiment le détour.
-  La baie de Fornells, très sauvage, est la moins habitée. On y trouve un minuscule village et ici ou là quelques maisons toutes blanches. Au milieu du fjord, l'île Santa Argantana abrite un petit fortin.
-  Mahon, la capitale, est fort séduisante, avec ses remparts, son ancienne forteresse, son petit village aux maisons étroites accolées à la falaise au pied de laquelle s'ouvrent des criques enchanteresses.

S'il ne fallait retenir qu'un mouillage sur la côte, je citerais sans hésiter : Cala Covas, une jolie baie aux eaux vertes, dans un décor de falaises trouées de grottes troglodytiques et à laquelle aucune route n'aboutit.

ARCHEOLOGIE
À l'époque préhistorique, l'île a connu une brillante civilisation mégalithique dont de nombreux sites conservent encore d'importants témoignages.


Minorque mégalithique.
Talayot
Minorque mégalithique.
Taula
Minorque mégalithique.
Naveta


TROIS TYPES DE MONUMENTS  SONT REPRESENTES :


- LE TALAYOT : construction en pierre, de forme circulaire. Ce nom vient de l'arabe atalaya, signifiant tour de garde. On pense qu'ils servaient de lieu de réunion aux anciens de la tribu. Ils sont souvent massifs, mais on en trouve quelques-uns creusés d'un passage étroit conduisant à une petite chambre.
On en a recensé environ 300.

- LA TAULA : (tabula = table), s'associe à un groupe de talayots et se situe près du plus grand.
Elle est constituée d'une pierre verticale plantée dans le sol, qui sert de support à une longue table de pierre horizontale. Elle est toujours tournée vers le sud et dans une aire circulaire délimitée par des dalles verticales.

- LA NAVETA : servait d'ossuaire, et était toujours située à la même distance d'un groupe de talayots.
Certaines ont deux niveaux : Il est possible que les cadavres aient été entreposés au premier étage jusqu'à décomposition, et ensuite descendus au rez-de-chaussée.

On peut voir certains de ces mégalithes près d'Alayor, San Carla, Ciudadela ou Trepuco.

 


TOURISME DANS LES AUTRES PAYS

 
Carnet de voyage Recette Accueil Baléares Vous y êtes !