Les azulejos

Symbole du portugal


Ce qui frappe tout de suite, lors d’un voyage au Portugal c'est la découverte des azulejos, décors de carreaux de faïence peints et émaillés, de 14 centimètres de côté, qui ornent les surfaces des églises, des palais, des villas, des parcs, des jardins et des plus beaux monuments du pays.

Azulejos.

D'origine persane, le carreau de céramique peint ou coloré fut introduit par les arabes dans la péninsule ibérique pour décorer mosquées, harems et palais.
Au XVIème siècle, Séville en est le grand centre de production bientôt supplanté par Lisbonne. La technique italienne de peinture directe sur l'émail est introduite.
De grands panneaux figuratifs apparaissent. L'azulejo "moderne" est né.
Cette nouvelle technique exige des températures de cuisson bien plus élevées et seuls quatre pigments résistants vont être conservés : les sels de cuivre (vert), d'antimoine (jaune), de manganèse (sépia) et surtout de cobalt (bleu). Cette dernière couleur – à cause des porcelaines de Chine, et de la faïence hollandaise - s'imposera au fil du temps comme la couleur dominante de l'azulejo.
Jardins, palais, églises se parent de bleu : fables de La Fontaine, décors exotiques, mythologie, trompe-l'œil ornent les murs de nombreux monuments.

Après le tremblement de terre de 1755, l'artisanat devient industrie : il faut reconstruire.
Les azulejos toujours peints à la main sont fabriqués en série. Désormais, ils vont faire leur apparition dans les maisons bourgeoises, les salons, les cuisines, sur les façades des commerces et des immeubles, les encadrements de portes…
Ces azulejos présents un peu partout au Portugal accompagnent le promeneur… luisants de pluie, étincelants de lumière… ils habillent de bleu des villes au charme incontestable…

Azulejos.

 


TOURISME DANS LES AUTRES PAYS

 
Carnet de voyage Recette Accueil Portugal du Nord Vous y êtes !