Connaissance de la hollande


madurodam, ville miniature

Madurodam est une ville miniature située à Scheveningen, près de La Haye, qui présente des paysages hollandais : maisons et bâtiments typiques, campagne, canaux, moulins, bateaux, trains, tous reproduits à l'échelle de 1/25.
A travers ses bâtiments, sont représentés différents courants architecturaux (gothique, renaissance, moderne). On peut s'attarder à loisir devant le Palais Royal d'Amsterdam, flâner le long des canaux, s'arrêter près des châteaux médiévaux ou du marché au fromage d'Alkmaar, observer un moment le petit port très animé, ou encore la fête foraine et les réseaux de trains parmi les plus récents.
C'est toute la Hollande en une seule ville, que vous pouvez découvrir à Madurodam.

Madurodam

tulipes
La tulipe est le symbole de la Hollande qui en exporte plusieurs centaines de milliers chaque année. La meilleure période pour profiter de leur floraison, s'étend du 15 avril au 15 mai.
Pour les admirer, vous pouvez vous rendre autour des villes de Rijnsburg, Binnen, Warmond, Katwijk, Noordwijk, Sassenheim, et dans les régions de Haarlem, et de Lisse.

Tulipes

sabots
Le sabot conçu à l'origine par des bûcherons est une particularité française qui fut exportée en Hollande, dans les régions frontalières. Les Hollandais le portent volontiers car les terrains sont marécageux, et de ce fait, il est devenu une spécialité de ce pays. On voit encore beaucoup de paysans chaussés de sabots peints en rouge ou en jaune.
Il en existe d'ailleurs de toutes les formes, et de toutes les couleurs. Voilà une bonne idée de cadeau à rapporter, d'autant plus qu'on en trouve de très originaux.

Sabot

Moulins
Une grande partie de la Hollande se trouve au dessous du niveau de la mer, ce qui explique le nombre de canaux et de digues . Elle est protégée de la mer du Nord par un cordon de dunes.
Au siècle dernier, neuf mille moulins empêchaient les polders d'être envahis par les eaux. Ils servaient également pour moudre le grain, presser l'huile et couper le bois.
Peu à peu, ils ont été remplacés par des machines. Mais on peut encore en voir en nombre, disséminés un peu partout dans le pays.

Moulin

la peinture : Vincent Van gogh
Fils de pasteur, Van Gogh est né dans la Province du Brabant.
Ayant renoncé à une carrière dans les ordres religieux, et après quelques échecs professionnels dans d'autres activités, Van Gogh décide de devenir artiste. Peintre essentiellement autodidacte, Vincent Van Gogh fréquente les académies, lit des livres consacrés à la peinture et visite les musées. Il s'exerce à peindre et à dessiner. Il séjourne successivement à Bruxelles, Etten, La Haye, puis à Drenthe où il peint des paysages, et des paysans au travail.
La première période du peintre se caractérise par des tableaux sombres et des touches de peinture épaisses. Il peint de nombreuses scènes paysannes au cours de l'hiver 1884-1885 avant de réaliser son premier grand tableau: "Les mangeurs de pommes de terre".
Au printemps 1886, Vincent s'installe à Paris où travaille son frère Théo.
Il apprend la technique impressionniste et pointilliste qu'il s'approprie pour donner naissance à un style personnel composé de larges touches ondulantes aux couleurs souvent vives et réalisées à grands coups de brosse.
Le séjour de van Gogh dans le Midi de la France (Arles 1888-1889) est considéré comme la période la plus féconde de sa carrière : arbres fruitiers en fleurs, vergers, champs de blé, moissons...
Il demande alors à Gauguin de le rejoindre, mais après deux mois de vie commune, leurs relations s'achèvent par une dispute. Van Gogh menace Gauguin avec un rasoir. La même nuit, en proie à une violente crise de folie, il se tranche l'oreille gauche, scène qui donnera naissance à son célèbre autoportrait.
Les crises de folie se succèdent et Vincent se fait admettre à l'asile de Saint-Rémy-de-Provence en 1889. Malgré sa détresse, il continue de peindre dans la campagne provençale… beaucoup de jaune, symbole de lumière et de chaleur.
Après un bref séjour à Paris, Van Gogh s'installe à Auvers-sur-Oise, chez un ami. Il s'acharne à peindre et réalise une grande quantité d'oeuvres parmi ses plus célèbres, souvent achevées en quelques jours.
Sa fin tragique survient en 1890 : il se suicide avec une arme à feu.



Abricotiers en fleurs
Arles, mars 1888
Amsterdam; Rijksmuseum V. Van Gogh

 


Quatorze tournesols dans un vase
Arles, août 1888
Londres, National Gallery

 


Terrasse du Café le soir, place du Forum à Arles
Arles, septembre 1888
Otterlo, Rijksmuseum Kröller-Müller

 


Autoportrait à l'oreille bandée
Arles, janvier 1889
Londres, Courtauld Institute Galleries

 

 


TOURISME DANS LES AUTRES PAYS

 
Pas de journal Recette Accueil Pays bas Vous y êtes !