cuisine lapone
 

habitudes culinaires en laponie


Cuisine lapone

Le repas lapon commence tout d'abord par la table des hors-d'œuvre qui comporte fréquemment du saumon fumé d'excellente qualité, divers harengs en sauce comme le hareng coupé en morceaux et mariné dans la sauce moutarde. Toutes sortes de crudités et salades garnissent ce buffet, ainsi que d'épaisses soupes qui se laissent déguster avec plaisir.

Vient ensuite le plat principal, très souvent un plat mijoté ou un poisson. Le poisson est préparé de différentes façons, avec une préférence pour le fumage qui se fait tout doucement sur un feu de bois. Mais il peut aussi être grillé à la braise, ou préparé de toute autre manière. Il se sert avec des pommes de terre, légume qu'on retrouve fréquemment en accompagnement de divers autres mets.

En ce qui concerne la viande, le plat de prédilection est le renne. On le trouve à toutes les sauces, tant fumé et froid que mijoté et chaud… C'est très bon, et les façons de le préparer sont assez nombreuses pour qu'on ne s'en lasse pas. On trouve également du mouton mariné aux pruneaux, des ragoûts mélangés de bœuf et porc, des sautés de viande mijotés à feu doux.
La viande est accompagnée de purée de pommes de terre, de pâtes, carottes et divers petits légumes cuits dans la sauce. On peut y ajouter des rondelles de betterave rouge marinée au vinaigre, de longs cornichons, ou des airelles rouges nature.

Le fromage est présenté en même temps que le buffet des entrées, avec un assortiment de pains fort sympathiques, pain de seigle, pain de pomme de terre, "cracker" de seigle (apparentés aux "cracottes" françaises), pain d'orge, d'avoine, petits pains ronds.
Le pain est très prisé en Laponie, une tartine de pain beurrée, avec du fromage, une tranche de renne fumée, des saucisses grillées au feu de bois, sont des petits bonheurs quotidiens pour les lapons.

Le dessert se compose de baies de pays, airelles, myrtilles, fraises locales, mais aussi de mousses et tartelettes faites avec ces mêmes baies, de gâteaux, glaces couvertes de coulis fruités, ou crêpes finlandaises.
L 'airelle, la baie la plus abondante, pousse dans les forêts. Grâce à l'acide qu'elle contient, elle se conserve bien. Outre l'utilisation, nature, en accompagnement des viandes, on la retrouve dans divers desserts et bien sûr dans les confitures, gelées et coulis.

Pour finir j'aimerais citer deux boissons fabriquées toutes deux à base de différentes baies locales et cerises, l'une se boit fraîche à table, l'autre est servie chaude, pour réchauffer les promeneurs… et bien sûr, la vodka, que l'on boit cul sec comme en Russie… Et une fois le verre vide, vous pourrez, si l'envie vous en prend, le jeter derrière vous ! Je l'ai vu faire !

 


RECETTES DES AUTRES PAYS
 
Accueil Laponie Vous y êtes ! Carnet de voyage Tourisme