Le mouvement khmer rouge


1953-1954
Fin de l'Indochine française.
Au Vietnam, défaite de Dien Bien Phu ; le pays est divisé en deux à la suite des accords de Genève.
Indépendance du Cambodge. La pleine souveraineté du royaume est transférée au roi Norodom Sihanouk.

1965-1966
Les États-Unis envoient des troupes au sol pour préserver le Sud Vietnam de l'invasion communiste.
Le mouvement communiste khmer, fondé en 1951, envoie une délégation à Pékin, et prend le nom de Parti communiste du Kampuchea.

1968-1969
550000 soldats américains s'installent au Sud Vietnam.
Des raids aériens sont lancés par les Américains sur les sanctuaires Vietcong au Cambodge.

1970
Coup d'État du 18 mars, à Phnom Penh. Le général Lon Nol, favorable à l'intervention américaine, proclame la République khmère, après avoir pris le pouvoir.
De Pékin, Sihanouk appelle aussitôt à la résistance et annonce la création du Gouvernement royal d'union nationale du Kampuchea.
Des troupes américaines et sud-vietnamiennes entrent au Cambodge. LesVietcongs envahissent le territoire et occupent le site d'Angkor.

1973
Signature des Accords de Paris et retrait des troupes américaines. Le Parti communiste du Kampuchea enrôle de force les jeunes paysans dans l' Armée révolutionnaire de libération.

1975
Début de l'offensive khmère rouge contre Phnom Penh (décembre 1974).
Le 12 avril, La France reconnaît le Gouvernement royal d'union nationale du Kampuchea.
Chute de la capitale, le 17 avril. Évacuation des villes et commencement d'une « purification » qui s'étend à toutes les couches de la population. Ouverture à Phnom Penh du camp de torture deTuol Sleng.

1976
Sihanouk démissionne de ses fonctions de chef de l'État.
La nouvelle Constitution du Kampuchea démocratique présidé par Khieu Samphan est promulguée. Pol Pot devient Premier ministre.
Tentative de putsch à Phnom Penh et démantèlement des réseaux provietnamiens.

1977
La Chine supporte l'économie du Kampuchea.
Rupture des relations diplomatiques entre le Kampuchea et le Vietnam.

1978
Les divisions vietnamiennes occupent les provinces à l'est du Mékong, à la suite d'une série d'incursions khmères en territoire vietnamien. Le 25 décembre a lieu la grande offensive vietnamienne.

1979-1980
Prise de Phnom Penh le 7 janvier 1979. Formation d'un gouvernement sous protection militaire vietnamienne. Proclamation de la République populaire du Kampuchea.
Désagrégation des unités khmères rouges par la famine et repli de leur commandement en Thaïlande. Transfert du reste des forces armées vers des bases arrière, en forêt et le long de la frontière thaïlandaise. La guérilla reprend.

1985-1993
Les troupes vietnamiennes enlèvent plusieurs positions khmères rouges à la frontière thaïe.
Retrait officiel du corps expéditionnaire vietnamien en 1989.
Accord international de paix de Paris en 1991.
Nombreuses défections dans les rangs khmers rouges après les élections organisées par l'ONU.

1998
Mort de Pol Pot. Effondrement du mouvement khmer rouge.

 


TOURISME DANS LES AUTRES PAYS

 
Accueil Cambodge Journal de voyage Recette Vous y êtes !